S’éduquer

Salut tout le monde ! J’espère que vous allez bien ♡ Vous n’êtes pas sans savoir ce qu’il se passe ces derniers jours aux Etats-Unis depuis la mort de George Floyd, un homme Afro-Américain tué par un policier blanc. Au même moment, je lisais La prochaine fois, le feu de James Baldwin et ce texte a pris une dimension beaucoup plus importante et a rendu la situation plus concrète encore.

En tant que femme blanche, je suis privilégiée et j’en ai conscience. Je ne suis pas concernée par le racisme et je ne serai jamais la personne la plus à même de parler du racisme et de tout ce qu’il en découle. Je me suis demandée ce que je pouvais faire à mon échelle. Ne pas parler du tout du racisme n’est pas une solution et en même temps, la voix des concernées est celle à mettre en avant. Ce que je peux par contre faire, c’est m’éduquer sur le sujet. J’espère, avec cet article, que vous pourrez également vous éduquer.

J’ai l’envie – mais cela devrait même être un devoir – de diversifier mes lectures pour comprendre le point de vue d’autres personnes et cela passe par lire des livres écrits par des auteurices Noir.es, qui vivent la discrimination, le racisme et la violence au quotidien aux Etats-Unis, en France et partout ailleurs. Et j’ai bien conscience que je peux faire mieux que ce que je fais déjà, c’est-à-dire lire davantage de livres sur des personnes racisées et me renseigner sur ce que ces personnes vivent au quotidien.

J’ai donc regrouper dans cet article quelques auteurices Noir.es américain.es que j’avais déjà pour projet de lire mais qu’il me semble d’autant plus important de mettre en avant aujourd’hui.


Le premier livre qui me vient à l’esprit et que j’ai déjà dans ma pile à lire est l’essai Ne suis-je pas une femme ? de bell hooks que j’avais déjà commencé et que j’ai pour projet de reprendre du début pour en faire une lecture active. Ce texte est un classique de l’afro féminisme puisque l’autrice revient sur les diverses oppressions subies par les femmes noires. De ce que j’en avais lu, j’avais trouvé ça très intéressant et j’en avais beaucoup appris.

James Baldwin est un auteur que j’aimerai découvrir davantage, en fiction comme en non fiction. J’ai notamment I am not your negro dans ma wishlist. Je peux vous conseiller le film Si Beale Street pouvait parler d’après son roman. On y suit Tish et Fonny, deux jeunes gens afro-américains qui tombent amoureux. Cependant, Fonny est accusé à tort par une femme de viol et est envoyé en prison. C’est un film/livre difficile mais important à voir/lire pour ce qu’il dénonce du système américain.

Je ne lis pas beaucoup de classique mais s’il y a une autrice américaine que j’aimerai découvrir c’est Maya Angelou. Elle a notamment écrit I know why the caged bird sings. Dans ce livre autobiographique, elle raconte son enfance dans le Sud des Etats-Unis des années 1930.

Pour ce qui est d’auteurices plus contemporain.es, j’aimerai découvrir davantage Jesmyn Ward. Je l’ai découverte avec Le chant des revenants qui parle notamment de pauvreté, de racisme et de violence. L’autrice a aussi écrit The fire this time, une sorte de réponse à la lettre de Baldwin qu’il adressait à son neveu dans La prochaine fois, le feu. On y trouve un mélange de courts essais, de mémoires et de poèmes. Toujours de cette autrice, j’aimerai lire son mémoire Les moissons funèbres et ses romans Ligne de fracture et Bois sauvage.

Côté non fiction toujours, je pense qu’il est important de lire l’essai Why I’m no longer talking to white people about race par la journaliste britannique Reni Eddo-Lodge.

En fiction, j’ai noté deux livres qui abordent des sujets importants écrits par des autrices Noires : Full disclosure de Camryn Garrett (qui sort bientôt en français chez la Collection R) qui parle notamment du Sida et met en avant un personnage bisexuel et Watch us rise de Renée Watson et Ellen Hagan qui met en scène deux jeunes filles de couleur qui décident de créer un club pour les droits des Femmes.

Pour finir avec cet article, je vous conseille le podcast Kiffe ta race produit par Binge Audio. J’en ai déjà parlé à maintes reprises dans mes articles favoris mais je ne peux que je vous recommander de l’écouter. Les animatrices, Rokhaya Diallo et Grace Ly, explorent avec leurs invités les questions raciales.

 

N’HÉSITEZ SURTOUT PAS A ME FAIRE DES RECOMMANDATIONS DE LIVRES, FILMS, ARTICLES, ARTISTES ET ACTIVISTES !

 

Solange ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *