Bilan du Rainbow Challenge

Salut tout le monde ! J’espère que vous allez bien ♡ Du 1er février au 30 avril, Mxcordelia proposait un challenge autour de la lecture d’auteurices et de livres LGBT+ : le Rainbow Challenge ! J’essaie de plus en plus de diversifier mes lectures et cela passe aussi par lire une diversité d’auteurices et d’expériences 🙂 Aujourd’hui, je reviens donc vers vous pour faire le bilan du Rainbow Challenge. C’est parti !

 

CEUX QUE J’AI AIMÉS MAIS SANS PLUS
  • Thérèse et Isabelle de Violette Leduc – L’histoire de deux jeunes filles, Thérèse et Isabelle, qui découvrent ensemble la sexualité. C’est un livre qui a choqué à l’époque de sa sortie puisqu’il met en avant de façon explicite une relation saphique. J’ai aimé le sujet mais pas le style de l’autrice. Représentation → Persos lesbiens
  • The binding de Bridget Collins – Un roman de fantasy historique où les relieurs et relieuses lient les gens qui le souhaitent à un livre pour qu’ainsi ils oublient ce qu’ils souhaitent, aussi horrible leur souvenir soit-il. On y suit Emmett, qui se retrouve apprenti relieur. L’idée-même du roman m’a beaucoup plue mais la construction et le rythme ne fonctionnent pas pour moi. Représentation → Persos bisexuels ou homosexuels (ce n’est pas explicitement dit)
  • Wilder girls de Rory Power – Un virus étrange, la Tox, a changé la faune, la flore et les jeunes filles de l’île de Raxter. On suit Hettie, qui essaie de survivre tant bien que mal avec les autres jeunes femmes encore vivantes. Je m’attendais à un roman d’horreur et finalement, ça n’en est pas un. J’ai aimé l’histoire mais je trouve la fin pas assez expliquée, il reste trop de zones d’ombres. Représentation  Persos lesbiens
  • Everything leads to you de Nina LaCour – Emi est apprentie décoratrice sur le tournage d’un film. L’histoire se focalise d’abord sur la découverte par Emi et sa meilleure amie Charlotte d’une mystérieuse lettre de Clyde Jones, grand acteur du cinéma récemment mort qu’il a adressé à une femme inconnue. Cette lettre va embarquer Emi à la découverte d’Ava. J’ai aimé que le point de départ soit une énigme et en découvrir plus sur la conception d’un film. Plus qu’une romance, c’est une histoire sur la quête d’identité. Représentation  Persos lesbiens

 

CEUX QUI M’ONT BEAUCOUP PLUS
  • La chambre de l’araignée de Mohammed Abdelnabi – L’auteur prend pour point de départ l’arrestation sur le Queen Boat en 2011 d’hommes soupçonnés être homosexuels. Ainsi, à travers l’histoire d’Hani, il montre la condition des homosexuels en Egypte et à quel point il est difficile pour ces hommes d’être qui ils sont dans une société qui ne veut pas d’eux. Un beau roman, très bien écrit, touchant, parfois dur devant la violence de la police face à des hommes qui n’ont rien fait d’autres qu’être eux-mêmes. Représentation  Persos homosexuels
  • Romance d’Arnaud Cathrine – Ce roman a été une belle surprise ! On y suit Vince, jeune lycéen qui cherche le grand amour. Le style de l’auteur est très actuel, très jeune sans être mal écrit. Ce roman parle d’amour, de premier amour et de chagrin d’amour. Représentation  Perso homosexuel
  • The tea dragon society de Katie O’Neill – Une BD jeunesse très colorée et hyper mignonne. On y suit Greta qui découvre l’art des dragons thés. C’est mignon à souhait, graphiquement c’est très beau. L’histoire est peut-être un peu trop courte mais il y a une suite pour mon plus grand plaisir ! Par contre, je recommande la version en anglais (j’ai entendu que la version française n’était pas très bien traduite). Représentation  Persos homosexuels
  • Dans un rayon de soleil de Tillie Walden – Une très bonne BD de SF avec une excellente représentation LGBT+. On suit Mia qui prend ses fonctions sur un vaisseau aux côtés d’autres filles et d’Ellie, personnage non binaire. Mais alors qu’elle commence son nouveau job, des souvenirs de son passé refont surface. Graphiquement, j’ai beaucoup aimé ! Représentation  Persos lesbiens + Perso non binaire

 

MES PRÉFÉRÉS
  • N’essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell – L’histoire prend place dans les années 80 en Suède. Alors que de nombreux homosexuels sortent du placard, ils sont fauchés les uns après les autres par le Sida. C’est un roman dur, triste dont on sait dès le début que l’histoire finira mal pour certains. D’un point de vue historique, ce roman m’a beaucoup appris. J’ai énormément aimé cette histoire, la façon particulière qu’a l’auteur de couper le récit pour nous expliquer des choses puis de revenir à l’histoire de ces personnages. Un excellent roman que je recommande absolument ! Représentation  Persos homosexuels
  • Heartstopper T1 à 3 d’Alice Oseman – Vous avez peut-être déjà tou.te.s entendu parler de cette série de BD. J’étais curieuse de les découvrir puisque tout le monde en parlait de façon si positive et je ne suis absolument pas déçue ! On y suit deux lycéens, Nick et Charlie. Tous les deux vont lier une amitié. Et alors que Charlie tombe amoureux de Nick, ce dernier va commencer à se poser des questions sur sa sexualité. Les personnages sont adorables et j’aime que plus l’histoire avance, plus des sujets importants soient traités. Je recommande vivement ! Représentation  Perso homosexuel + Perso bisexuel + Perso secondaire trans

QUELS SONT LES MEILLEURS LIVRES QUE VOUS AVEZ LU AVEC UNE REPRÉSENTATION LGBT+?

 

Solange ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *