Bilan du #PumpkinAutumnChallenge

Salut tout le monde ! Aujourd’hui je vous retrouve pour mon bilan du #PumpkinAutumnChallenge. Si vous voulez connaître toutes les informations relatives au challenge, je vous laisse consulter ma pile à lire. J’avais comme but d’au moins lire deux livres par sous catégorie et finalement, j’ai réussi à lire un livre par sous catégorie, parfois plus. J’ai donc débloqué le titre “Un appétit de goule” ! Je suis très heureuse de mon challenge. J’ai lu pas mal de choses différentes et j’ai au final eu très peu de lectures mitigées. Dans cet article, je vais rapidement revenir sur ce que j’ai lu puisque vous avez déjà eu mon avis sur chaque livre dans mes bilans mensuels 🙂 C’est parti !

 

MENU 1 – Automne frissonnant
  • Tu n’en reviendras pas ! (angoisse/épouvante/thriller/policier/vampire)

RÉSUMÉ : Journey through the woods in this sinister, compellingly spooky collection that features four brand-new stories and one phenomenally popular tale in print for the first time. These are fairy tales gone seriously wrong, where you can travel to “Our Neighbor’s House”—though coming back might be a problem. Or find yourself a young bride in a house that holds a terrible secret in “A Lady’s Hands Are Cold.” You might try to figure out what is haunting “My Friend Janna,” or discover that your brother’s fiancée may not be what she seems in “The Nesting Place.” And of course you must revisit the horror of “His Face All Red,” the breakout webcomic hit that has been gorgeously translated to the printed page.

J’ai beaucoup aimé cet album graphique qui propose différentes nouvelles. J’ai un peu frissonné en le lisant : c’était une lecture parfaite pour Halloween ! Les dessins sont très beaux. En résumé, un joli ouvrage parfait pour la saison automnale 🙂

J’ai également lu : Dans son silence d’Alex Michaelides (thriller) et Nighfall de Jake Halpern et Peter Kujawinski (angoisse)

 

  • Les os/eaux de Davy Jones (piraterie/mer et océan/bayou/vaudou/fantôme)

RÉSUMÉ : Tout les oppose, pourtant elles s’attirent, et vont vivre une très belle histoire d’amour au coeur de l’été. La licorne, c’est Lili. 17 ans, cheveux longs couleur arc-en-ciel, ballerines pailletées. Elle est passionnée par les effets spéciaux et le maquillage au cinéma. Elle a été harcelée sur le Net par les élèves de sa classe. Pour oublier, elle quitte la banlieue parisienne et part en vacances chez sa tante près de l’océan. En apparence, tout va bien et elle assume. La réalité est moins facile. La sirène, c’est Cris. Cheveux courts, baskets défoncées, vieux jean trop large. Passionnée de voile et de natation, elle est plus à l’aise sur l’océan qu’au milieu de la foule. En vacances dans la maison de vacances familiale, elle tente de guérir d’une blessure. Fragile en apparence, elle possède une vraie force intérieure.

J’ai bien aimé cette romance entre deux jeunes filles totalement différentes mais qui ont vécu des choses difficiles. C’était rapide à lire, très mignon mais gros bémol sur la rapidité de la romance qui est invraisemblable.

J’ai également lu : Nighfall de Jake Halpern et Peter Kujawinski (mer et océan)

 

  • Les freaks, c’est chic (monstre/différence/altérité/cirque/étrangeté)

RÉSUMÉ : 1968. Le Nigeria et la jeune république du Biafra se déchirent, les conflits interethniques sont chaque jour plus meurtriers, la population sombre peu à peu dans le désespoir. Au cœur de cet océan de violence, la jeune Ijeoma tombe amoureuse d’Amina. La relation des deux adolescentes est rapidement découverte et tous, mères, pères, voisins, amis, se chargent de leur rappeler qu’aux yeux de Dieu et de la loi, leur amour est criminel.
Pour Ijeoma, un choix se dessine alors : se cacher et suivre ses désirs ; ou s’oublier et jouer le rôle que la société lui impose. Une existence prisonnière du mensonge, est-ce la seule issue qui s’offre à Ijeoma ?

Ce roman m’a pas mal plu. Je me suis attachée à Ijeoma. Toute la question du roman est de savoir si elle va vivre sa vie et aimer qui elle veut ou se soumettre à ce que la société attend d’elle. L’autrice pose pas mal de questions dans son roman que j’ai trouvé très intéressantes, notamment sur la religion.

J’ai également lu : The promised neverland T8 et 9 de Kaiu Shirai et Posuka Demizu (monstre) et Les fleurs de grand frère de Gaëlle Geniller (différence)

 

MENU 2 – Automne enchanteur
  • Down by the salley gardens (poème/romanesque/romance/gothique)

RÉSUMÉ : Lors de l’hiver 1911, l’asile d’aliénés de Sharston, dans le Yorkshire, accueille une nouvelle pensionnaire : Ella, qui a brisé une vitre de la filature dans laquelle elle travaillait depuis l’enfance. Si elle espère d’abord être rapidement libérée, elle finit par s’habituer à la routine de l’institution. Hommes et femmes travaillent et vivent chacun de leur côté : les hommes cultivent la terre tandis que les femmes accomplissent leurs tâches à l’intérieur. Ils sont néanmoins réunis chaque vendredi dans une somptueuse salle de bal. Ella y retrouvera John, un “mélancolique irlandais”. Tous deux danseront, toujours plus fébriles et plus épris.

J’ai beaucoup aimé ce roman. Les trois personnages sont tous intéressants. Et si John et Ella m’ont bien plu et que j’ai été curieuse de voir comment ils allaient s’en sortir, le personnage qui m’a le plus intéressé est Charles, l’un des médecins de l’asile. J’ai aussi apprécié le contexte historique et la plume très vivante de l’autrice !

J’ai également lu : Blue Spring Ride T11 de Io Sakisaka (romance) et La Sirène et la Licorne d’Erin Mosta (romance)

 

  • Mon voisin le kodama (forêt/esprit/légende/voyage/nature writing)

RÉSUMÉ : “Qu’ont-elles en commun, toutes ces femmes aux personnalités si fortes ? Sinon l’intrépidité et le talent unique de savoir reconnaître leur instinct et soutenir leur désir.” Les grandes aventurières ne sont plus seulement des courtisanes : ce sont des conquérantes d’un type nouveau apparu dans la première moitié du XIXe siècle. Des femmes qui voulaient être des géographes, des botanistes, des ethnologues – bref des exploratrices à part entière !

J’ai enfin lu ce livre de non fiction à propos de différentes aventurières. Ce sont de courtes biographies, assez complètes pour avoir un aperçu de la vie de ces femmes. J’ai découvert des dizaines de femmes plus courageuses les unes que les autres. C’était très intéressant et je recommande !

 

 

  • Misty day (déesses/dieux/résurrection/nécromancie/animaux)

RÉSUMÉ : “Préparez une soupe de mandragore avec 120 g de sève de mandragore et 80 g d’or des fous. Mélangez les ingrédients dans un bocal à élixir et faites mijoter une journée à feu follet. Une fois la soupe terminée, il suffit de la répandre sur tout cadavre frais pour qu’il revienne à la vie en quelques minutes. Et le rituel de zombification est accompli !” Apprenti seigneur maléfique, Fingus Malister sait comment il va éblouir les jurés de sa future académie de magie. Mais il a besoin de l’aide d’une sorcière plus têtue que lui…

Je crois que c’est le seul livre qui m’a déplu du challenge. Le roman est très court mais j’ai mis tellement de temps à le finir ! Je n’ai surtout pas aimé Fingus que j’ai trouvé tout simplement méchant. Je ne recommande pas particulièrement.

 

  • Prenez garde aux souliers pointus (sorcières/sorciers/féminisme)

RÉSUMÉ : Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?

Cet essai me tentait depuis des mois et je suis contente de l’avoir enfin lu ! Je l’ai trouvé très intéressant, ça m’a fait réfléchir sur de nombreux points. Il est également bien écrit, bien construit et facile d’accès. Je le recommande vivement 🙂

J’ai également lu : Bergères Guerrières T1 à 3 de Jonathan Garnier et Amélie Fléchais (sorcière), Magie et sorcellerie d’Isabelle Ortega et Thomas Baas (sorcière), Paroles d’honneur de Leïla Slimani et Laetitia Coryn (féminisme) et Fingus Malister d’Ariel Holzl (sorcière)

 

MENU 3 – Automne douceur de vivre
  • Jack-o’-lantern (halloween/enfance/samhain/feel good)

RÉSUMÉ : Nous sommes en 1880, aux Etats-Unis. A la suite d’une scarlatine, la petite Helen Keller devient aveugle, sourde et muette. Plus elle grandit, plus elle s’enferme dans la solitude et la colère. Désespérés, ses parents font appel à Annie Sullivan. La jeune femme, elle-même presque aveugle, accomplit le miracle de transformer Helen, violente petite rebelle, en une brillante étudiante connue du monde entier.

Un petit roman jeunesse sur la vie d’Helen Keller. Je ne connaissais pas cette femme et j’ai aimé découvrir sa vie depuis son enfance. Ce livre m’a pas mal ému, surtout à la fin. Je le recommande surtout aux enfants 🙂 Les illustrations de Felicita Sala sont aussi très belles !

J’ai également lu : Bergères guerrières T1 de Jonathan Garnier et Amélie Fléchais (enfance) et Je m’appelle Livre de John Agard (enfance)

 

  • L’autre mère (famille/amitié/faux semblants/illusion)

RÉSUMÉ : When Marvin Johnson’s twin, Tyler, goes to a party, Marvin decides to tag along to keep an eye on his brother. But what starts as harmless fun turns into a shooting, followed by a police raid. The next day, Tyler has gone missing, and it’s up to Marvin to find him. But when Tyler is found dead, a video leaked online tells an even more chilling story: Tyler has been shot and killed by a police officer. Terrified as his mother unravels and mourning a brother who is now a hashtag, Marvin must learn what justice and freedom really mean.

J’ai trouvé ce livre vraiment bien. Le sujet est difficile puisque le roman parle des violences policières à l’égard des jeunes afro-américains. C’est un livre dur et sombre et ce, dès le début. Je le recommande si le sujet vous intéresse !

J’ai également lu : Le coeur battant de nos mères de Brit Bennett (famille), Moon Brothers de Sarah Crossan (famille) et Radio Silence d’Alice Oseman (amitié)

 

  • Un cinnamon roll et un chaï latte (nouvelle/recueil de nouvelles)

RÉSUMÉ : Les lecteurs familiers de l’univers de Yôko Ogawa retrouveront dans ce recueil les thèmes qui lui sont chers : le monde très privé des enfants et des vieillards quand il s’agit entre eux de transmission et de confiance. Les vibrations des mélodies n’existant que par-delà le silence, l’hyperacousie quand s’avance alentour le bruit cristallin d’un poisson qui saute, l’effacement d’un temps que seul l’amoncellement d’objets semble pouvoir réanimer. L’attirance gourmande et dangereuse pour les aliments sucrés, la présence rassurante des animaux, et d’autres encore.

Je lis peu de nouvelles et ce n’est pas le genre que j’apprécie le plus mais ce recueil m’a bien plu. Toutes les nouvelles sont différentes et m’ont toutes plues. Certaines ont une fin très étrange. Chacune d’entre elles m’a marqué. Je recommande 🙂

J’ai également lu : La Petite Pièce hexagonale de Yôko Ogawa (nouvelle) et Through the woods d’Emily Carroll (recueil de nouvelles)

 

MENU 4  Automne astral
  • You’re just as sane as I am (lune/étoile/espace/astronomie/astrologie/clairvoyance)

RÉSUMÉ : Joe Moon a dix-sept ans. Il vient de quitter New York pour aller vivre un temps au Texas. Son frère aîné, Ed, est en prison là-bas. Jugé coupable du meurtre d’un policier, il attend son exécution dans le couloir de la mort. Or, la date approche. Alors Joe veut être là, aider son frère à affronter ces dernières semaines. Car sinon, Ed sera tout seul. Mais voilà qu’un nouvel avocat reprend la défense du condamné… et il a l’air d’y croire. Joe osera-t-il espérer encore ?

Un livre que j’ai bien aimé même si j’ai eu du mal au départ à m’habituer à la plume de l’autrice. Le sujet central du roman est la peine de mort. C’est un sujet dur que j’ai trouvé bien traité. En bref, une histoire forte !

 

 

  • Rêverons-nous de moutons électriques ? (rêve/science fiction/androïde/post apocalyptique)

RÉSUMÉ : Un virus inconnu, incontrôlable et… capable de penser. Un adolescent, Léo, qui n’a rien d’un héros. La promesse de protéger, quoi qu’il arrive sa petite sœur Grace. Et une seule solution : fuir, le plus loin, le plus vite possible…

Il était temps de sortir ce livre de ma PAL ! Au final, j’ai bien aimé ce premier tome. J’aime surtout l’originalité du virus. C’est assez effrayant. Je lirai donc la suite avec plaisir. Je déplore juste des personnages trop caricaturaux.

J’ai également lu : Interfeel d’Antonin Atger (science fiction) et La Nouvelle Arche T1 de Julie de Lestrange (science fiction)

 

 

  • Songe d’une nuit d’automne (couverture aux couleurs de la nuit : bleu, violet ou mauve)

RÉSUMÉ : Frances Janvier spends most of her time studying. Everyone knows Aled Last as that quiet boy who gets straight As. You probably think that they are going to fall in love or something. Since he is a boy and she is a girl. They don’t. They make a podcast.

Ce roman a été un véritable coup de coeur ! J’ai aimé l’histoire, les sujets abordés (amitié, université, podcast), les personnages, la diversité de leurs origines et orientations sexuelles. Je vous le recommande vivement 🙂

J’ai également lu : Moon Brothers de Sarah Crossan (bleu)

 

 

 

AVEZ-VOUS PARTICIPEZ AU CHALLENGE ?

 

Solange ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *