Mes dernières lectures / Septembre et Octobre 2018

Hello tout le monde !

J’espère que vous allez bien ♡ On se retrouve aujourd’hui pour mon bilan lectures de ces deux derniers mois. En septembre j’ai lu 4 livres et en octobre 9. Je suis contente car j’ai réussi à sortir de ma zone de confort tout en lisant aussi des genres que j’apprécie déjà. J’ai parmi ces livres eu de très bonnes lectures, et je vous en parle de ce pas !

C’est parti !

 

MISS PÉRÉGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS T2 ET T3 DE RANSOM RIGGS

GENRE(S) : Jeunesse, Fantastique  ÉDITION : Bayard – PARUTION : 2014  TRADUCTEUR : Sidonie Van den Dries PAGES : 1084 – CATÉGORIELes très bons 4/5

RÉSUMÉ DU TOME 2 : 3 septembre 1940. Dix enfants particuliers sont pourchassés par une armée de monstres. Une seule personne pourrait les aider : Miss Pérégrine ! Mais elle est prisonnière dans sa forme oiseau… Les enfants particuliers sont désemparés : Miss Pérégrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées. Ils n’ont plus qu’un espoir : trouver une Ombrune susceptible de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine.

MON AVIS : J’ai lu le premier tome en juillet dernier et je l’avais adoré. Je lis peu de fantastique mais depuis quelques temps je découvre ce genre et j’aime bien. Le premier tome avait été un coup de cœur ! La suite ne m’a pas autant plu mais c’était très bien quand même. J’ai aimé que dans le deuxième tome il y ait plus de rebondissements, que l’histoire avance. Dans le troisième tome, j’ai aimé qu’on en apprenne plus sur le pouvoir de Jacob. L’histoire est vraiment prenante, ça se lit rapidement ! J’aime beaucoup qu’il y ait des photographies éparpillées dans le roman. J’ai hâte de lire la suite mais pour le moment elle n’a pas été traduit en français.

CITATION : “L’expérience m’avait appris qu’en dépit de tous les efforts que l’on pouvait déployer pour les maintenir en deux dimensions, certaines histoires refusaient obstinément de rester prisonnières des livres, de l’encre et du papier. J’étais bien placé pour le savoir : l’une de ces histoires avait pris possession de ma vie.” Tome 3

 

NI D’ÈVE NI D’ADAM D’AMÉLIE NOTHOMB

GENRE(S) : Autobiographie – ÉDITION : Le livre de poche – PARUTION : 2007 – PAGES : 183  CATÉGORIE : Les passes temps 2,5/5

RÉSUMÉ : « Stupeur et tremblements » pourrait donner l’impression qu’au Japon, à l’âge adulte, j’ai seulement été la plus désastreuse des employés. « Ni d’Ève ni d’Adam » révélera qu’à la même époque et dans le même lieu, j’ai aussi été la fiancée d’un Tokyoïte très singulier. Amélie Nothomb

MON AVIS : Je n’avais encore jamais lu Amélie Nothomb et je dois vous dire de suite que je n’ai pas accroché au style de l’auteure. Je connaissais déjà l’histoire car j’ai vu l’adaptation cinématographie, Tokyo fiancée, il y a quelques mois. Pas de surprise de ce côté-là ! Mais je n’ai pas accroché au style. C’était un peu fantasque par moment. Le livre a beau être très court, j’ai mis du temps à le terminer. La fin, différente dans le film, est la partie que j’ai préféré. J’ai beau avoir un avis mitigé sur ce livre, je me pencherai sur d’autres romans de l’auteure pour voir si c’était ce roman-là en particulier ou juste le style qui ne me convient pas !

CITATION : Dire à quelqu’un que c’est terminé, c’est laid et faux. Ce n’est jamais terminé. Même quand on ne pense plus à quelqu’un, comment douter de sa présence en soi ? Un être qui a compté compte toujours.”

 

MINUSCULE T2 ET T3 DE TAKUTO KASHIKI

GENRE(S) : Manga, Tranches de vie  ÉDITION : Komikku Editions – PARUTION : 2015  TRADUCTEUR : Fédoua LamodièrePAGES : 374 – CATÉGORIELes chouettes lectures 3,5/5

RÉSUMÉ : Hakumei et Mikochi mesurent 9 centimètres et vivent dans la forêt. Elles habitent dans un tronc d’arbre, se déplacent à dos de scarabée et construisent des tentes avec des feuilles de mandarinier… C’est fou tout ce qu’on peut réaliser quand on n’est pas plus haut que trois pommes ! Venez partager leurs aventures à la fois simples, paisibles et attendrissantes. Ces minuscules personnages et leurs amis à fourrure vont enchanter votre quotidien !

MON AVIS : Je crois que mon avis n’évoluera pas d’un tome à l’autre. J’aime toujours autant ce manga ! Les personnages de Hakumei et Mikochi sont adorables et j’aime beaucoup suivre leurs aventures. Les dessins sont vraiment très beaux, très détaillés. Je prends toujours autant de plaisir à regarder les images. Le tome 3 est un peu différent dans sa construction. Habituellement chaque chapitre constitue une histoire, dans le troisième tome, la moitié du manga est une seule et même histoire. Ce n’est pas celui que j’ai préféré mais c’était un plaisir de le lire !

 

L’EMBELLIE D’AUDUR AVA OLAFSDOTTIR

GENRE(S) : Voyage initiatique  ÉDITION : Zulma – PARUTION : 2012  TRADUCTEUR : Catherine Eyjolfsson PAGES : 395 – CATÉGORIELes chouettes lectures 3,5/5

RÉSUMÉ : En ce ténébreux mois de novembre, la narratrice voit son mari la quitter sans préavis et sa meilleure amie lui confier son fils de quatre ans. Qu’à cela ne tienne, elle partira pour un tour de son île noire, seule avec Tumi, étrange petit bonhomme, presque sourd, avec de grosses loupes en guise de lunettes.

MON AVIS : Ce roman est vraiment très différent de mes lectures habituelles. Dans l’ensemble, je l’ai bien aimé ! J’ai trouvé la narratrice vraiment singulière dans sa façon de penser et de raconter les choses. Le style est d’ailleurs particulier mais dans le bon sens. En réalité je ne sais pas trop ce que j’ai aimé, c’est bien la première fois que ça me fait ça ! C’est peut-être tout simplement ce style. J’ai pris mon temps dans cette lecture mais de toute façon le rythme est assez lent, surtout dans la première partie du roman. C’est un roman initiatique que je suis contente d’avoir découvert !

CITATION : En réalité, je ne puis guère être plus heureuse, car je commence à savoir qui je suis, je commence à devenir autre, à devenir moi.”

 

LA PASSE-MIROIR T1 ET T2 DE CHRISTELLE DABOS

GENRE(S) : Fantastique  ÉDITION : Gallimard Jeunesse – PARUTION : 2013 et 2015 PAGES : 1232 – CATÉGORIELes coups de cœur 5/5

RÉSUMÉ DU TOME 2 : Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Sont-elles liées aux secrets qui entourent l’esprit de famille Farouk et son Livre ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

MON AVIS : Dans le cadre du #Pumpkinautumnchallenge lancé par Guimause, j’ai décidé de relire le premier tome de la Passe-miroir pour enchaîner avec le second qui traînait sur mon étagère depuis 6 mois. Je ne relis jamais mais j’avais oublié les grandes lignes et la fin du premier tome. Et comme lors de ma première lecture, j’ai tout simplement adoré ! J’aime vraiment tout dans ce roman ! J’aime les personnages et notamment Ophélie à qui je me suis attachée très vite, l’histoire vraiment prenante avec des rebondissements au bon moment. Je trouve qu’il n’y en a ni pas assez ni trop, c’est bien dosé. L’univers est vraiment intéressant, j’adore en découvrir plus à chaque page et pour finir, j’aime le style de l’auteure. C’est bien travaillé, avec un bon vocabulaire, bref ça se lit très rapidement ! Maintenant, j’attends avec impatience de lire le tome 3 !

CITATION :Lire un objet, ça demande de s’oublier un peu pour laisser la place au passé d’un autre. Passer les miroirs, ça demande de s’affronter soi-même.” Tome 2

 

PREUVES D’AMOUR DE LISA GARDNER

GENRE(S) : Thriller  ÉDITION : Le livre de poche – PARUTION : 2013 TRADUCTEUR : Cécile Deniard – PAGES : 515 – CATÉGORIELes très bons 4/5

RÉSUMÉ : L’ affaire semble évidente lorsque DD Warren arrive sur les lieux : maltraitée par son mari violent, l agent de police Tessa Leoni a fini par craquer et l a descendu à coups de revolver. Pourtant, elle se mure dans le silence : pas un mot au sujet de son mari décédé, ni sur la mystérieuse disparition de sa petite fille de 6 ans qu elle aime pourtant par-dessus tout… Que cherche-t-elle à cacher ?

MON AVIS : Toujours pour le #Pumpkinautumnchallenge, j’ai décidé de lire un thriller et je me suis tournée vers Lisa Gardner. Une fois encore je n’ai pas été déçue par cette histoire ! C’est prenant dès les premières pages et je n’ai pas pu lâcher mon bouquin. En deux soirée, c’était terminé ! Dans ce roman-là, j’ai aimé que l’auteure s’attarde vraiment sur la psychologie des personnages et surtout sur celle du personnage principal. C’était complet et bien travaillé. J’ai vraiment adoré !

CITATION :  « Peut-être qu’en nous tous, la frontière qui sépare le bien du mal est plus mince qu’elle ne devrait. Et peut-être qu’une fois cette frontière franchie, il n’y a pas de retour en arrière possible. Nous ne sommes plus les mêmes. »

 

PETIT TRAITÉ SUR L’IMMENSITÉ DU MONDE DE SYLVAIN TESSON

GENRE(S) : Récit de voyage  ÉDITION : Pocket – PARUTION : 2005 – PAGES : 167 – CATÉGORIELes chouettes lectures 3/5

RÉSUMÉ : Sylvain Tesson parcourt le monde. Dans les steppes d’Asie centrale, au Tibet, dans les forêts françaises ou à Paris, il marche, chevauche, escalade, bivouaque dans un arbre ou sous un pont, construit des cabanes. Cet amoureux des reliefs poursuit le merveilleux et l’enchantement. Dans nos sociétés de communication, il en appelle à un nouveau nomadisme, à un vagabondage joyeux.
Ce Petit traité sur l’immensité du monde est un précis de désobéissance naturaliste, une philosophie de poche buissonnière, un récit romantique contre l’ordre établi.

MON AVIS : Sylvain Tesson est un auteur dont j’avais plusieurs fois entendu parler mais sans jamais m’y attarder. Récemment, dans la bibliothèque de ma mère je suis tombée sur ce roman et je me suis dit que j’allais le lire. Dans l’ensemble, j’ai bien aimé ma lecture. C’était une réflexion intéressante même si parfois, les idées exprimées sont un peu farfelues ! Je l’ai lu assez rapidement, les différentes parties sont assez courtes. Ce serait avec plaisir que je découvrirai ses autres écrits !

CITATION : “Grâce à la route, je me suis mis en marche, grâce à la marche je me maintiens en mouvement et, paradoxalement, c’est quand j’avance, devant moi, que tout s’arrête : le temps et l’obscure inquiétude de ne pas le maîtriser.”

 

LA FILLE DE SON PÈRE D’ANNE BEREST

GENRE(S) : Drame, Secret de famille  ÉDITION : Editions du Seuil – PARUTION : 2010 – PAGES : 161 – CATÉGORIELes chouettes lectures 3,5/5

RÉSUMÉ : Trois sœurs que la vie a éloignées se retrouvent chez leur père à l’occasion d’un dîner d’anniversaire. Dans la maison d’enfance, les souvenirs affleurent. Les gestes deviennent nerveux, les langues fourchent et les rancœurs s’invitent autour de la table. Au dessert, un secret de famille est révélé. Une bombe à retardement qui va, sourdement, modifier le quotidien de chacune des filles.

MON AVIS : J’avais ce roman dans ma wishlist depuis des mois et des mois et par hasard je l’ai trouvé à la bibliothèque. C’était vraiment un court récit que je suis contente d’avoir enfin lu ! Il y a très peu de pages et l’écriture est fluide ce qui fait que la lecture est très rapide. J’ai bien aimé la construction du roman. On part d’un point d’arrivé et on remonte pour comprendre d’où on est parti. La fin est prévisible mais n’en est pas moins bien trouvée ! Le style est simple mais m’a plu.

CITATION : Je me rends compte aujourd’hui, le jour même de son enterrement, que cet homme qui m’a engendrée n’est rien pour moi, à cause d’une simple question de vocabulaire. Il n’est rien, parce qu’il n’a pas de nom.”

 

CALME ET TRANQUILLE DE VALÉRIE MANTEAU

GENRE(S) : Témoignage  ÉDITION : Le Tripode – PARUTION : 2016 – PAGES : 196 – CATÉGORIELes passes temps 2,5/5

RÉSUMÉ : « Comme un ascenseur qui s’arrête, le moment du déchirement semble très évident, très clair dans la mémoire. L’annulation totale d’une journée qui avait pourtant commencé autrement et dont le souvenir restera à jamais inaccessible, une journée comme d’autres, qu’on croyait pouvoir être honorable, passer plus ou moins vite, dont on ne comptait pas particulièrement retenir la date ; et qui redémarre brutalement. »

MON AVIS : J’ai emprunté ce livre par hasard, la quatrième de couverture m’intriguait et j’avais bien aimé la couverture. Ça avait l’air d’un roman triste et oui, c’est loin d’être joyeux. J’ai apprécié ma lecture mais ça ne va pas plus loin. C’est un témoignage sur les attentats et parmi tous ceux que j’ai pu lire, c’est celui qui m’a le moins touché. L’auteure n’a pas réussi à me toucher même si les événements sont tristes. Cependant, je comprends la nécessité pour elle de coucher les mots sur le papier ! C’était un court récit, qui se lit rapidement. Je suis quand même contente d’être sortie de ma zone de confort en me tournant vers ce roman !

CITATION : “Dans ses yeux il y a de la douceur, de l’inquiétude aussi. Je crois que j’aurai aimé, que j’espérais qu’il fasse comme si de rien n’était. Qu’il ait ce pouvoir d’ignorer ce qui s’est passé, de décréter que ça n’a aucune importance, pas de réalité, et qu’il n’en tienne même pas compte. Qu’il me dise que je n’ai pas changé non plus.”

 

CŒUR DE LOUP DE KATHERINE RUNDELL

GENRE(S) : Jeunesse, Aventure  ÉDITION : Gallimard Jeunesse TRADUCTEUR : Emmanuelle Ghez – PARUTION : 2016 – PAGES : 329 – CATÉGORIELes très bons 4/5

RÉSUMÉ : Féodora a grandi parmi les loups. Ils sont tout pour elle et, bientôt, elle deviendra maître-loup, comme sa mère. Mais ce destin extraordinaire est anéanti quand surgit l’armée du tsar, dévastant tout sur son passage. Alors que sa mère est faite prisonnière, l’intrépide Féo part avec sa meute à travers les forêts enneigées de Sibérie. Bravant l’ennemi, le froid, les tempêtes, elle est prête à tout pour la sauver…

MON AVIS : Après avoir lu quelques romans adultes, je me suis tournée vers ce roman jeunesse que j’ai adoré ! Et ce dès les premières lignes. Je me suis de suite attachée à Féo et à ses loups. Mais je me suis aussi attachée à d’autres personnages comme Ilya. L’histoire en elle-même m’a plu, on suit l’aventure de Féo. C’est vite prenant, les événements s’enchaînent bien. J’ai également apprécié les différentes illustrations glissées tout au long du livre, réalisées par Gelrev Ongbico. Et peut-on parler de cette magnifique couverture ? Je l’adore !

CITATION : “Il ne dansait pas comme un soldat, ni comme un enfant aux poignets top fins incapable d’allumer un feu. Il dansait, pensa Féo, comme un garçon perdu qui aurait retrouvé son chemin ; on aurait dit une parade de la victoire”.

 

AVEZ-VOUS LU UN DE CES LIVRES ? LEQUEL VOUS FAIT LE PLUS ENVIE ?

J’espère que cet article vous a plu et que vous avez fait de jolies découvertes ! N’hésitez pas à me dire quelle est votre dernière lecture et combien de livres vous avez lu ces deux derniers mois 🙂

Je vous embrasse ♡

 

Si vous souhaitez recevoir des notifications lorsque je publie un nouvel article je vous laisse cliquez sur la cloche en bas à droit ! Vous pouvez également me suivre sur Hellocoton, Pinterest, Instagram et sur mon compte dédié à la lecture 

4 commentaires Ajoutez les votres
  1. Très belle sélection de lectures ! On oubli souvent de se retrouver avec nous même ! Et la lecture aide dans ce sens.
    C’est aussi ce que j’essaie de proposer avec ma box Pause Moderne.

    Passe une belle journée.

    Sandrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *