Mes dernières lectures / Mai 2018 Part 2

 

Hello tout le monde !

J’espère que vous allez bien ♡ On se retrouve aujourd’hui pour la seconde partie de mon bilan de mes lectures du mois. Mai a vraiment été un bon mois, j’ai lu beaucoup de livres. Ce n’est pas toujours facile de trouver le temps de lire, surtout comme une année comme celle-ci, avec un examen à la fin, mais personnellement la lecture m’aide à faire un break. Pendant que je lis, je ne pense à rien d’autre, je mets mon cerveau en pause, et je profite de l’instant.

C’est parti !

 

BIRTH MARKED T1 REBELLE DE CARAGH M. O’BRIEN

GENRE(S) : Dystopie et Jeunesse – ÉDITION : Mango – PARUTION : 2011 – TRADUCTEUR : Helène Bury – CATÉGORIE : Les coups de cœur

Mes dernières lectures / MAI 2018 Part 2

 

RÉSUMÉ : Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l’Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l’extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l’Enclave trois nouveau-nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. A peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code…

MON AVIS : C’est complètement par hasard que je suis tombée sur le premier tome de cette saga qui en compte 4. Le résumé ne m’a pas tenté plus que ça mais il n’y avait rien d’autre qui m’attirait dans les rayons de ma bibliothèque. Finalement, j’ai bien fait de le prendre parce que j’ai beaucoup aimé ce premier tome ! Je dois quand même avouer que j’ai eu du mal au début (peut-être aussi parce que j’avais commencé à lire un roman qui en fin de compte ne me plaît pas du tout). Mais plus j’ai avancé dans les chapitres, plus j’ai aimé. J’ai tout d’abord aimé Gaia. Ce que j’ai aimé avec ce personnage c’est son innocence : innocence de l’âge (elle a 16 ans) et innocence par rapport à la société dans laquelle elle vit et qu’elle va découvrir. C’est une personne courageuse, ou plus exactement qui fait des choses courageuses même si elle a peur. Cependant elle fait toutes ces choses parce qu’elle pense que c’est ce qu’elle doit faire. Elle est extrêmement attachante, surtout qu’elle n’a pas confiance en elle à cause de son physique « déplaisant ». Alors qu’en réalité, c’est une belle jeune fille. Autre personne que j’ai beaucoup aimé, c’est le capitaine Grey. Ça reste finalement assez rare que je me prenne de passion pour un personnage masculin (bon, il y avait Marcus dans Phobos récemment mais c’est à peu près tout). C’est un personnage complexe, mystérieux, on comprend qu’il cache – ou omet – certaines choses et il a malgré sa froideur un charme fou ! L’histoire en elle-même m’a beaucoup plu. Une fois que j’y suis rentrée, je ne voulais plus en sortir ! Il ne se passe pas forcément énormément de choses, tout vient petit à petit. On pourrait presque croire que les événements tirent en longueurs mais non, tout est bien dosé !

CITATION :  » – N’oublie pas que nous sommes tous vulnérables. Surtout quand on aime quelqu’un.
-Tu as tort, répliqua la jeune fille en pensant à ses parents. C’est l’amour qui nous rend forts. » Capitaine Grey et Gaia

 

NYMPHÉAS NOIRS DE MICHEL BUSSI

GENRE : Thriller – ÉDITION : Presses de la cité – PARUTION : 2010 – CATÉGORIE : Les coups de cœur

Mes dernières lectures / MAI 2018 Part 2

 

RÉSUMÉ : « Trois femmes vivaient dans un village. La troisième était la plus douée, la deuxième était la plus rusée, la première était la plus déterminée. A votre avis, laquelle parvint à s’échapper ? La troisième, la plus jeune, s’appelait Fanette Morelle, la deuxième s’appelait Stéphanie Dupain, la première, la plus vieille, c’était moi. »

MON AVIS : Nymphéas noirs de Michel Bussi n’est pas le premier roman de l’auteur que je lis bien que ce soit son premier. Je lis normalement des thrillers l’été mais j’ai fait une entorse à mon habitude. Et pas de regret, j’ai adoré ! C’est un des meilleurs thrillers que j’ai lu. L’auteur nous emmène dans une sacrée aventure et quand j’ai lu l’issue, je suis restée coite. C’est tellement bien trouvé, jamais je n’ai pensé à cette éventualité là et je dis « chapeau » ! C’est un super roman, avec une belle intrigue. J’ai été bluffée ! Pour parler plus de la construction du roman, j’ai beaucoup aimé qu’il y ait plusieurs points de vue : celle de cette vieille femme, qui s’adresse à nous lecteurs, et le point de vue externe de l’auteur. D’ailleurs, cette vieille dame, qui sait tout et qui voit tout, m’a beaucoup plu avec ses nombreux sarcasmes. Dans ses mots, il y avait une part de vérité comme quand elle parle des vieux que personne ne remarque dans la rue. J’ai aussi beaucoup aimé Sylvio, c’est un personnage pas sûr de lui mais cela le rend attachant. Il est aussi sérieux et perspicace ! Ce qui est marrant c’est que l’histoire se passe à Giverny et j’y suis allée il y a quelques semaines, alors c’était plutôt facile de m’imaginer les lieux. Mais je pense que même sans y avoir mis les pieds on s’imagine très bien le village car il y a de belles descriptions. J’ai aussi aimé que l’auteur ait fait un vrai travail de recherche sur l’histoire de Giverny et de Monet, la réalité historique, culturelle et artistique était très intéressante. Je vous conseille vivement de lire ce roman !

CITATION : « Dans ce salon, chaque centimètre carré transpire encore des passions de Jérôme Morval. De lui seul. Et tout restera ainsi, pour l’éternité. Les tableaux ne seront plus jamais décrochés. Les livres dans les rayons de la bibliothèque plus jamais ouverts. Tout demeurera inerte, comme un musée désert en hommage à un type que tout le monde a déjà oublié. Un amateur d’art qui ne léguera rien. Un amateur de femmes que sans doute aucune ne pleurera. A l’exception de la sienne, celle qu’il délaissait. Une vie à accumuler des reproductions. Sans descendance. »

 

L’ÉPREUVE T1 LE LABYRINTHE DE JAMES DASHNER

GENRE : Jeunesse, Science fiction et Dystopie – ÉDITION : Pocket Jeunesse – PARUTION : 2012 – TRADUCTEUR : Guillaume Fournier – CATÉGORIE : Les chouettes lectures

Mes dernières lectures / MAI 2018 Part 2

 

RÉSUMÉ : Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié. Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…

MON AVIS : J’ai vu l’adaptation cinématographique de ces romans au cinéma, et j’avais beaucoup aimé le premier volet à l’époque. Je n’avais pas prévu de lire les romans mais c’est en regardant une vidéo d’Audrey de la chaîne Le souffle des mots, que je me suis décidée à commencer cette saga que j’avais repéré à la bibliothèque. Evidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de comparer le livre et le film et je peux vous dire que les événements sont similaires (mais je sais que la suite est complètement différente). Dans l’ensemble j’ai apprécié ma lecture, j’ai lu rapidement ce premier tome, la lecture est simple. Le style du traducteur est vraiment simple, ce ne sont pas de jolies phrases mais on va droit au but. L’histoire en elle-même m’a bien plu même si c’était du déjà vu. L’avantage de cette lecture c’était d’analyser comment certaines scènes décrites dans le livre ont pu être transposées au cinéma. Je lirai la suite avec plaisir, surtout que je n’ai pas vraiment de souvenir du second film, ce sera donc une vraie découverte !

CITATION : « J’ai craqué et j’ai chialé à m’en faire mal à la gorge. Tout m’est tombé dessus d’un coup. Mais ça m’a fait du bien. On ne devrait jamais s’en vouloir de pleurer. Jamais » Thomas

 

EDELWEISS DE CÉDRIC MAYEN ET LUCY MAZEL

GENRE : Bande dessinée, Handicap, Féminisme – ÉDITION : Vents d’ouest – PARUTION : 2017  CATÉGORIE : Les chouettes lectures

Mes dernières lectures / MAI 2018 Part 2

 

RÉSUMÉ : Été 1947, Boulogne-Billancourt. Lors d’un bal typique de l’après-guerre, Edmond, jeune ouvrier chez Renault, rencontre Olympe, fille de politicien. Il ne se doute pas qu’elle va bouleverser sa vie. Passionnée d’alpinisme, la jeune femme n’a qu’un rêve : escalader le Mont-Blanc pour égaler la prouesse de son aïeule Henriette d’Angeville.

MON AVIS : J’avais repéré cette BD chez Cultura depuis un bon bout de temps et quand je suis passée chez Gibert Joseph, je l’ai trouvé à moindre coût. J’avais été attiré par le graphisme et c’est ce que j’ai préféré. Je suis vraiment fan du graphisme, les planches sont vraiment belles. Sinon, j’ai quand même apprécié l’histoire, bien qu’elle soit assez triste, assez sombre. Mais le personnage d’Olympe est tellement forte, optimiste, elle croit en ses idées, elle est débrouillarde et oui, on peut le dire, c’est une féministe. C’est un personnage que j’ai trouvé intéressant ! J’ai moins apprécié Edmond, peut-être parce que moi aussi j’ai une fibre féministe et voir un homme se plier aux traditions (comme demander la main du père pour épouser la fille) ou devenir un vrai petit chef dès qu’il obtient une promotion, me déplaît. C’est une jolie BD en tout cas, que j’ai apprécié lire !

CITATION : « Ecoute-moi bien, Edmond, si tu me veux, c’est maintenant, comme je suis et pour la vie. Sinon, tu peux attendre que mon père valide, mais je serai déjà loin. » Olympe

 

LES LOYAUTÉS DE DELPHINE DE VIGAN

GENRE : Littérature française, Maltraitance, Drame – ÉDITION : J-C Lattès – PARUTION : 2018  CATÉGORIE : Les chouettes lectures

Mes dernières lectures / MAI 2018 Part 2

 

RÉSUMÉ : Les destins croisés de quatre personnages : Théo, enfant de parents divorcés ; Mathis, son ami, qu’il entraîne sur des terrains dangereux ; Hélène, professeure de collège à l’enfance violentée, qui s’inquiète pour Théo ; Cécile, la mère de Mathis, qui voit son équilibre familial vaciller. Une exploration des loyautés qui les unissent ou les enchaînent les uns aux autres.

MON AVIS :C’est plus par curiosité et parce que j’aime lire Delphine de Vigan que j’ai décidé de lire son dernier roman que parce qu’il me faisait envie. Je ne savais pas du tout de quoi aller parler ce livre, je vous ai mis un résumé mais sur la quatrième de couverture rien n’était révélé. J’ai beaucoup aimé ma lecture, le style de l’auteure en est la raison, la fluidité des mots, le franc parler de l’auteur. Mais j’ai été surprise. Je ne m’attendais pas à ça. Ici aussi l’histoire est sombre. On suit différents personnages qui se croisent, qui ont chacun leurs démons, leur sombre histoire. Je me suis attachée à certains d’entre eux comme Théo ou Hélène. Mais je crois que c’est la fin qui m’a le plus surprise : il n’y en a pas vraiment. Alors oui j’ai aimé ma lecture mais j’ai un ressenti assez étrange après ma lecture. Ce n’est pas le meilleur roman de Delphine de Vigan (je ne peux que vous conseiller D’après une histoire vraie) mais ça reste un bon livre, trop court pour moi et dont je n’ai sûrement pas compris le but.

CITATION : « […] il n’a pas dit « je veux », il a dit « j’aimerai bien ». Il est l’enfant de la séparation des corps et des biens, de la rancœur, des dettes irréparables et de l’alimentaire pension : il connaît les règles et la diplomatie. »

 

AVEZ-VOUS LU CES ROMANS ? SI OUI, QU’EN AVEZ-VOUS PENSÉ ? QUELLES SONT VOS DERNIÈRES LECTURES ?

Je trouve que mai a été un très bon mois côté lectures ! C’est vrai que j’ai surtout lu de la jeunesse mais je me suis plus diversifiée 🙂 J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à me dire quel livre vous tente le plus !

Je vous embrasse ♡

6 commentaires Ajoutez les votres
    1. Depuis la publication de cet article j’ai lu la trilogie et j’ai aimé mais sans plus ! J’ai du mal avec le peu d’émotions que transmet l’auteur. A part Thérésa que je n’ai aimé ni dans les films ni dans les livres, je ne ressens rien pour aucun personnage. Après, l’histoire en tant que telle m’a plu mais ce n’est pas la meilleure saga de dystopie selon moi 😉 J’ai revu le second film avant hier et finalement il y a quand même beaucoup de similitudes. Les réalisateurs ont repris l’essentiel du livre et l’ont refait à leur manière !

  1. J’ai lu les Loyautés lorsqu’il est sorti car j’aime beaucoup Delphine de Vigan ! J’ai aussi été heureuse de retrouver son écriture qui m’avait manquée, mais j’avoue que j’ai été aussi un poil déçue par la fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *