Apprendre à s’accepter

 

Hello tout le monde !

Apprendre à s’accepter. C’est un concept parfois bien compliqué à appliquer et ce quelque soit notre âge. Mais ce n’est pas forcément simple quand on est encore une jeune fille – presque jeune femme – et que notre corps change sans arrêt. Je vous le disais dans mon article Mon rapport à mon corps, il y a des choses que je n’aime pas chez moi mais je n’en fais pas des complexes. Et pourtant, parfois, ce que j’appelle mes “défauts” me pèsent. Certains jours, quand je me regarde dans le miroir, rien ne va : ni mes cheveux qui sont déjà gras alors que je les ai lavé la veille, ni mes cernes violettes, ni mon nez, ni ma peau et ses rougeurs/boutons/cicatrices, ni cette “trop petite” poitrine. Bref, rien ne va. Mais, je crois que le pire, c’est quand je me vois en photo. Si j’arrive malgré tout à relativiser sur mon corps en me disant que c’est ainsi, on est tous différents, avec une morphologie différente, que j’ai encore le temps de changer, que rien n’est figé, je ne m’accepte pas en photo. Pire : je me trouve moche. Je ne peux pas m’empêcher de voir tous mes défauts, tout ce qui ne va pas.

Dernièrement, en discutant avec mon beau-père, j’en suis venue à la conclusion que c’était complètement stupide. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une photo c’est un instant figé. Qu’on a figé une pose, une mimique que j’ai. Et que ce qui me paraît si moche, mes proches – et les gens en général –  le voient tout le temps. Ils me voient sous toutes mes coutures, ils voient mes “défauts”, mes mimiques, mes grimaces, la façon que j’ai de sourire, de me tenir. Bref, ils me voient vraiment. Moi, je me vois seulement dans un miroir et en photos. Et est-ce qu’ils me trouvent pour autant moche ? Non. Ça ne m’empêche pas de plaire ou tout simplement d’être aimé.

Alors quand on sait à quel point me voir en photo est une dure épreuve, vous imaginez bien que quand j’ai reçu une casquette de mon choix sur le site de Headict et que j’ai cogité sur la façon de vous en parler et que l’évidence de faire un look m’est venue, ça a été un réel challenge. Je vous ai déjà proposé plusieurs looks sur le blog, mais celui-ci est un peu différent. Il y a une différence entre se prendre soi-même en photo et se faire prendre en photo par quelqu’un. Sur les 10 photos que je peux faire, je vais n’en garder qu’une, et il n’y aura que moi pour toutes les voir. Quand c’est quelqu’un d’autre qui me prend, cette personne voit toutes les photos, même les « ratées ».

Mais vous savez quoi ? Et bien ma mère m’a prise sous de multiples poses, où parfois je fais la grimace, où je fais des têtes bizarres, où je ne suis pas naturelle. Mais qu’est-ce que c’était marrant ! Et en regardant les photos après coup, je ne suis définitivement pas à mon avantage sur certaines mais elles sont vraiment très drôles. En fait, j’ai réalisé que je n’étais pas si moche que ça en photo, certaines sont mêmes plutôt bien, je me plais plutôt bien. Ce n’était absolument pas le but à la base, mais ce shooting pour illustrer cet article est en réalité devenu un exercice pour relativiser sur mon image en photo. Et aujourd’hui, je peux le dire : je m’aime un peu plus en photo.

Apprendre à s'accepter
Apprendre à s'accepter
Apprendre à s'accepter
Apprendre à s'accepter
Apprendre à s'accepter
Apprendre à s'accepter
Apprendre à s'accepter
Apprendre à s'accepter
Apprendre à s'accepter
Apprendre à s'accepter
Apprendre à s'accepter
Apprendre à s'accepter

 

Sinon, pour vous parler plus en détails de mon look, il faut aussi savoir que c’était un petit challenge vestimentaire. Et oui, je ne porte que rarement de casquette. Mais parmi les bonnets, chapeaux et casquettes proposés sur le site, j’ai eu un petit coup de cœur pour celle-là (mais la bleue n’est pas mal non plus. Plus sobre, plus portable pour moi au quotidien). Mais autant sortir vraiment de ma zone de confort en choisissant une casquette rose. Je trouve que le rose donne un côté plus féminin à cet accessoire qui reste très masculin. Je ne pense pas la porter au quotidien mais cet été, c’est sûr, je l’emmènerai avec moi. J’ai beaucoup aimé la broderie rouge Amour. Là aussi, ça rend le tout plus féminin.

Pour le reste de la tenue, il me fallait un élément qui rappelle la casquette. Mais force est de constater que je n’ai pas grand chose de rose dans ma garde robe et encore moins dans ce rose-là. Alors, j’ai cherché un vêtement qui aurait une touche de rouge, pour rappeler la broderie. Et j’ai fini par opter pour ce tee-shirt blanc acheté chez H&M l’an dernier, où est brodé – en rouge évidemment – cette jolie phrase : Dream big. Rien de mieux que d’être à l’aise, j’ai opté pour mon jean favori, que je vais finir par user tant je le mets. Ici, j’ai retroussé le bas mais en réalité il a une coupe évasée avec des sortes de mini franges au bout. J’aime bien le porter des deux façons, ça dépend de ce que je mets avec. Comme chaussures, je n’ai pas hésité longtemps et j’ai décidé de mettre mes Vans noirs. Je les avais rangé cet hiver mais dès que les beaux jours sont revenus, je les ai ressorti et je les mets très souvent (à tel point que j’ai déjà fait des trous… !). Côté accessoire, en plus de la casquette, je porte autour du cou un collier de la marque Boho Stones que je me suis achetée il y a quelques semaines et que je porte quasiment tous les jours. Au pouce, je porte également une bague qui appartenait à ma mère et sur les ongles, vous pourrez apercevoir le vernis Vrai Rose de Maybelline, un favori !

Côté prix, la casquette coûte 25€. Ça reste correct mais je tiens à être honnête, si j’avais dû l’acheter moi-même, je ne l’aurai pas fait. Ce n’est pour moi pas un élément indispensable bien que cela reste chouette de pouvoir accessoiriser sa tenue et que la casquette soit d’une belle qualité. A vous de voir si vous trouvez le prix justifié ou trop élevé.

 

ET VOUS, AVEZ-VOUS L’HABITUDE DE PORTER CHAPEAUX, BONNETS OU CASQUETTES ?

Voilà, j’espère que cet article mais surtout le look vous ont plu 🙂 J’espère que vous apprécierez les photos de cet article, ça n’a pas été forcément facile mais j’en retire une jolie leçon !

Je vous embrasse ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *