Mes dernières lectures / Avril 2018

 

Hello tout le monde !

J’espère que vous allez bien ♡ Je reviens de nouveau pour un article sur mes lectures d’avril. Pour cette nouvelle édition de Mes dernières lectures, j’ai décidé de changer quelque peu la présentation. J’ai décidé d’ajouter le(s) genre(s) des livres dont je vous parle, la maison d’édition, l’année de parution et dans quelle catégorie je les range parmi Les coups de cœur, Les très bons, Les chouettes lectures et Les passes-temps (comme j’avais pu le faire dans ma rétrospective des livres lus en 2017). N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ces petits changements.

C’est parti !

 

L’HOMME QUI VOULAIT ETRE HEUREUX DE LAURENT GOUNELLE

GENRE(S)Développement personnel  ÉDITION : Pocket – PARUTION : 2008 – CATÉGORIE : Les très bons

Mes dernières lectures / AVRIL 2018

 

RÉSUMÉ : Imaginez… Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où… Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas heureux.

MON AVIS : C’est le troisième roman que je lis de cet auteur, après Les dieux voyagent toujours incognito et Le jour où j’ai appris à vivre. Ça n’a pas été un coup de cœur, toutefois c’était une très bonne lecture. Dans ce roman, mais c’est sensiblement le même schéma dans chacun de ses livres, le personnage principal n’a pas la vie qui lui convient. Ici notre personnage principal va faire la connaissance d’un sage balinais (qui est en réalité la voix de l’auteur) qui va lui faire remettre en question ses croyances et lui permettre ainsi d’être heureux. Ce que j’ai aimé ici encore c’est qu’à travers cette histoire c’est nous, lecteur, qui prenons du recul sur nous-même. Je me suis remise en question, je me suis rendue compte que comme le narrateur, je faisais certaines choses inconsciemment. Et plusieurs semaines après ma lecture, je continue de cogiter sur les paroles que j’ai lu. Je crois que finalement, ce qui me plaît aussi, en plus de la facilité et la fluidité de ma lecture, c’est que l’auteur n’est jamais moralisateur. Si vous n’avez pas encore lu Laurent Gounelle, L’homme qui voulait être heureux est un bon roman pour commencer 🙂

 

VOUS PARLER DE CA DE LAURIE HALSE HANDERSON

GENRE(S) : Young Adult, Drame – ÉDITION : La belle colère – PARUTION : 2014 – CATÉGORIE : Les coups de cœur

Mes dernières lectures / AVRIL 2018

 

RÉSUMÉ : Melinda Sordino ne trouve plus les mots. Ou plus exactement, ils s’étranglent avant d’atteindre ses lèvres. Sa gorge se visse dans l’étau d’un secret et il ne lui reste que ces pages pour vous parler de ça. Se coupant du monde, elle se voit repoussée progressivement par les élèves, les professeurs, ses amis, et même ses parents. Elle fait l’expérience intime de la plus grande des injustices : devenir un paria parce que ceux dont elle aurait tant besoin pensent que le mal-être, c’est trop compliqué, contagieux, pas fun.

MON AVIS : Je vous l’avais dit dans une story sur Instagram, ce roman serait peut-être une chouette découverte. Et finalement, il a été bien plus que cela ! Le résumé est assez mystérieux et c’est ce qui m’a attiré : qu’est-ce qui a bien pu arriver à Melinda pour qu’au fil des jours elle n’arrive plus à parler ? Plusieurs choses m’ont beaucoup plu dans ce roman. J’ai aimé la fluidité de la lecture et la brièveté des chapitres. Mais c’est le personnage de Melinda qui m’a séduite. Elle est le narrateur, nous lisons donc ses pensées et même si devant les autres, elle n’arrive pas à parler, en réalité elle a beaucoup de choses à dire. J’ai aimé son caractère : Melinda a beau s’être renfermée, elle est cynique et drôle. Malheureusement, quelque chose la ronge et au fil de la lecture, on comprend ce qu’il s’est passé, ce que ce « ça » est. Je n’en dirai pas plus, mais c’est au final un roman qui m’a bouleversé. J’ai été prise d’affection pour Melinda, j’ai été triste et en colère pour elle. Et je ne peux que vous conseiller ce roman, pas forcément facile à lire avec le recul mais nécessaire.

 

U4 JULES DE CAROLE TRÉBOR

GENRE(S) : Jeunesse, Dystopie – ÉDITION : Syros et Nathan – PARUTION : 2015 – CATÉGORIE : Les chouettes lectures

Mes dernières lectures / AVRIL 2018

 

RÉSUMÉ : « Je m’appelle Jules. Je vis à Paris. La ville que j’observe du haut du mon cinquième étage n’est plus la mienne. J’ai recueilli une petite fille, elle s’appelle Alicia, je ne sais pas qu’elle âge elle a ni pourquoi elle a survécu. C’est pour elle que j’irai au rendez-vous. Parce qu’il nous reste peut-être une dernière chance de sauver le monde. »

MON AVIS : Il était temps de finir cette saga que j’ai commencé en 2016 ! Le tome sur Jules est celui qui m’a le moins plu. C’est d’abord la plume de l’auteur que je n’ai pas apprécié, surtout au début du roman. C’est trop mécanique alors qu’on est quand même dans la tête d’un ado de 15 ans. Au fur et à mesure, l’écriture devient plus naturelle, peut-être parce qu’il y a plus de dialogues. Mais peut-être était-ce un choix délibéré de l’auteure ? J’ai par contre bien aimé le personnage de Jules qui parmi les 4 reste tout de même le plus effacé. Jules est une personne vraiment gentille, qui se préoccupe des autres et comparé à Yannis, Stéphane et Koridwen il garde une âme d’enfant. Il n’y a rien de mauvais en lui et sa relation avec Alicia est vraiment attendrissante. Malgré quelques désagréments, cette lecture m’a bien plu et j’ai apprécié la fin, encore différente des autres tomes.

 

HARRY POTTER ET LES RELIQUES DE LA MORT DE J.K. ROWLING

GENRE(S) : Jeunesse, Fantastique – ÉDITION : Gallimard jeunesse – PARUTION : 2008 – CATÉGORIE : Les très bons

Mes dernières lectures / AVRIL 2018

 

MON AVIS : Pas de résumé car il n’y en a pas tout simplement pas car ce tome est le dernier. Plus qu’un avis sur ce dernier tome, c’est un peu le bilan de cette saga que je voulais faire. Bien que ce soit de la jeunesse, c’est extrêmement bien écrit. Je pense que J.K. Rowling écrit très bien et la traduction est très bien réalisée. J’ai même appris 2-3 mots ! J’ai adoré l’univers, il y a tellement de détails, il est vraiment intéressant et bien exploité. Et puis les personnages ont tous leur importance, leur caractère et sont bien développés. J’ai une préférence pour Harry, auquel je me suis beaucoup attachée. Si vous n’avez pas encore lu la saga, je vous la conseille fortement, quelque soit votre âge je pense que ça peut vous plaire !

 

NOUS VOULONS TOUS LE PARADIS D’ELS BEERTEN

GENRE(S) : Jeunesse, Histoire – ÉDITION : La joie de lire – PARUTION : 2015 – CATÉGORIE : Les chouettes lectures

Mes dernières lectures / AVRIL 2018

 

RÉSUMÉ : En 1943, en Flandre, Ward et Jef sont amis. Tandis que Ward décide de s’engager dans les troupes allemandes qui se battent sur le front de l’Est, le père de Jef l’oblige à rester. Renée, la sœur de ce dernier, est amoureuse de Ward. Mais lorsque celui-ci part, il est considéré comme un collaborateur par les autres villageois.

MON AVIS : A force, vous commencez à savoir que j’apprécie lire des romans sur la guerre. Je ne me l’explique pas vraiment car ce sont des moments durs de l’Histoire. Ici la Seconde Guerre Mondiale est en réalité la toile de fond de l’histoire. Il y a quatre points de vue à cette histoire. Et j’avoue que j’ai eu du mal au début pour savoir qui parlait à chaque début de chapitre. Mais on finit par s’y faire. Tout au long du roman on alterne entre passé (pendant la guerre) et présent (après la guerre). On suit la vie de Jef, Renée, Remi et leur ami Ward avant que celui-ci ne parte, puis l’après guerre. Dans l’ensemble ça a été une bonne lecture, je me suis attachée aux différents personnages, comprenant chacun leur point de vue. Ward a besoin d’aventure, il ne peut se résoudre à passer sa vie ici sans rien faire, Jef ne sait pas ce qu’il veut. Doit-il suivre Ward ou écouter son père ? Renée elle ne comprend pas les motivations de Ward et suit son père. Quant à Remi, il souhaite juste qu’on le traite comme une grande personne. Le prologue ouvre sur des interrogations et j’ai donc hâte de lire le deuxième tome car il devrait y répondre.

Finalement, je devais aussi lire La rose dans le bus jaune d’Eugène Ebodé mais je l’ai abandonné après une vingtaine de pages. L’histoire de Rosa Parks m’intéressait mais je crois que ce n’était juste pas le bon moment pour le lire. En plus d’un mauvais timing, c’est le point de vue interne qui m’a freiné. Je le réemprunterai peut-être si j’ai envie de le lire.

 

AVEZ-VOUS LU CES ROMANS ? SI OUI, QU’EN AVEZ-VOUS PENSÉ ? QUELLES SONT VOS DERNIÈRES LECTURES ?

 

En attendant, j’espère que mon article vous a plu 🙂 Parler lectures avec vous est toujours un grand plaisir !

Je vous embrasse ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *